Les chevaliers chassent le lynx

Le 13 octobre Annecy recevait Valence à domicile pour le compte de la troisième journée de championnat de Division 2. La patinoire Jean Régis a accueilli 300 supporters pour ce match plein de suspens opposant une équipe invaincue jusqu’alors, Valence, à une équipe qui n’aurait su accepter une défaite, Annecy.

Dès les premières minutes de match, les deux équipes nous donnent du beau jeu. Annecy tente d’ouvrir le score lors de sa première supériorité numérique, malgré plusieurs tirs contre le gardien des Lynx, ce dernier tient bon et les chevaliers ne parviennent pas à profiter de cette supériorité qui leur a pourtant offert plusieurs opportunités. C’est Valence qui ouvre le score à 14 minutes de jeu avec un but du 57 Thomas Nemeth, assisté du 71 Geoffrey Bidoli et du 77 Alexis Pelisse, lors d’une supériorité numérique. Les chevaliers ne lâchent rien et ne faiblissent pas, absolument pas découragés par ce premier but encaissé. Le 97 d’Annecy, Jiri Jelen nous prouve qu’il peut se passer beaucoup de choses en 15 secondes de jeu en hockey sur glace. Il effectue une percée éclair et inscrit le premier but annécien dix secondes avant la fin du tiers-temps, la défense valentinoise n’a rien vu venir. Annecy égalise et peut retourner au vestiaire pour la première pause sans accuser de retard.

 

Le deuxième tiers est intense, avec de magnifiques actions de jeu. Les deux équipes s’imposent mutuellement un rythme effréné. Le jeu est fluide, on retrouve autant d’engagement des deux côtés, avec une forte volonté de prendre l’avantage sur l’autre. Cette rage de vaincre ne se résulte cependant pas par une agressivité de la part des joueurs, ce qui est très appréciable. Les deux équipes veulent gagner grâce à leur jeu et non grâce à la violence physique. Annecy prend l’avantage un marquant le premier but du tiers alors qu’ils sont en infériorité, inscrit par le 88 Matthieu Le Blond, assisté du 26 Victor Vitton-Mea à 23 minutes de jeu. Les chevaliers enfoncent le clou et mettent un nouveau but à 32 minutes de jeu, marqué par le 90 Raphaël Papa, assisté du 91 Yann Diaferia et du 55 Martin Cizek, en supériorité numérique, la sanction est tombée pour Valence qui se prend un but lors de sa seule prison du tiers-temps. Les lynx ripostent par l’intermédiaire du 90 Clement Stevenin assisté du 11 Maxence Bortino. Annecy prend l’ascendant sur Valence pendant ce deuxième tiers, malgré quelques erreurs de leur part, les joueurs parviennent presque toujours à les rattraper, les passes sont précises.

 

Les chevaliers commencent le dernier tiers avec un but d’avance. Galvanisés par cet avantage, ils inscrivent un premier but à la 42ème minute, marqué par le 24 Benjamin Arnaud assisté du 11 Cyril Papa et du 88 Matthieu Le Blond. Les annéciens récidivent trois minutes plus tard, le 80 Alexandre Delplanque marque, assisté du 91 Yann Diaferia et du 90 Raphaël Papa, lors d’une supériorité numérique. C’est ensuite au tour de Valence de profiter d’une prison pour inscrire son troisième but, marqué par le 71 Geoffrey Bidoli assisté du 2 Jan Dlouhy et du 77 Alexis Pelisse. Il reste 7 minutes de jeu et Annecy commence à faiblir, le jeu de leur côté devient désordonné, la fatigue se fait ressentir et cela se conclue par un manque de précision dans leurs passes. L’équipe rectifie le tir rapidement grâce à un temps mort une minute plus tard. Les 5 dernières minutes de jeu sont interminables, les lynx mettent la pression aux chevaliers. Suite à une prison de ces derniers, Valence demande un temps mort. Ils sortent le gardien et jouent à 6 contre 4. Annecy résiste tel un véritable mur devant les lynx, aucun palet ne rentre dans les filets du gardien Benjamin Accarier. Malheureusement pour eux, Valence marque seulement 4 secondes après la fin de cette prison, une minute avant la fin du match, un but inscrit par le 77 Alexis Pelisse assisté du 44 Damien Cabare et du 11 Maxence Bortino. Les supporters d’Annecy retiennent leur souffle, de peur que l’équipe ne retombe dans ses travers et soit emmenée en prolongations par les lynx.

 

Cette victoire pour Annecy est amplement méritée, cela nous laisse présager du beau jeu pour la suite du championnat.

Ce contenu a été publié dans Sport, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *