Annecy – Roanne, les gardiens à l’honneur

Le premier tiers temps de ce match a été difficile pour les deux équipes. Le jeu se déroule principalement dans la zone défensive des Chevaliers du lac d’Annecy, et les Renards de Roanne semblent avoir l’avantage. Les minutes défilent et aucun but n’est pourtant inscrit. Le jeu est brouillon des deux côtés, de trop nombreuses passes sont approximatives et les deux équipes se regardent, se jaugent. Aucune d’elles ne semble y croire. Les renards s’installent dans la zone des chevaliers, mais aucun palet ne parvient à rentrer dans les filets du gardien d’Annecy, Roanne ne parvient pas à mettre à profit ce semblant de supériorité. Les chevaliers, de leur côté, ont peu d’occasions pendant ce tiers, des occasions qui n’aboutissent pas avec des tirs non cadrés, ou des tirs sur le gardien adverse. Aucune des deux équipes ne brille ni ne se démarque pendant cette période.

Au retour de pause, les deux équipes semblent se réveiller. Elles commettent moins d’erreurs et sont plus dynamiques et offensives. Elles démontrent enfin, l’une comme l’autre, leur envie de gagner ce match. Malgré toutes leurs tentatives, aucun but n’est inscrit pendant cette période.

Le dernier tiers est décisif, les joueurs le savent, il ne peut y avoir d’égalité, une des deux équipes va bien devoir marquer. Ce premier but du match tarde à venir, mais il est pour l’équipe d’Annecy, marqué par le 91 Yann Diaferia assisté du 99 Matthieu Le Blond, à 49 minutes de jeu. Roanne réplique une minute avant la fin du match par l’intermédiaire du 17 Tristan Tardif assisté du 24 Dominik Kysilka et du 3 Jean-Christophe Houde. Égalité entre les deux équipes. Annecy revit son pire cauchemar et se retrouve de nouveau en prolongation.

Une prison de l’équipe de Roanne à la toute dernière seconde du temps réglementaire permet à Annecy de commencer cette prolongation en supériorité numérique. 38 secondes suffisent aux chevaliers pour inscrire le but de la victoire, marqué par le 88 Matthieu Le Blond assisté du 90 Raphaël Papa et du 91 Yann Diaferia.

Malgré un début de match difficile des deux côtés, les deux gardiens ont fait un bon match et ont été récompensés par le titre de meilleurs joueurs du match.

Ce contenu a été publié dans Sport, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *